CONSEIL DE LECTURE DU MOIS DE MARS

Aller en bas

CONSEIL DE LECTURE DU MOIS DE MARS

Message par Smith Wesson et Moi le Mar 20 Mar - 16:30

Je vous invite à lire le magazine Action n° 380 daté Mars-Avril 2018 (je n'y ai pas d'action  Smile  , et je vous conseille de lire également, comme je le fais moi-même, Cibles, Tir Mag et la Gazette des Armes, ...)...
Vous y trouverez, entre autres choses intéressantes, un article du criminologue Xavier RAUFER, déjà publié en juin 2014 dans la magazine Causeur, mais toujours d'actualité, intitulé : "Tueurs de masse : une malédiction américaine ?".
Je retiens particulièrement l'analyse du FBI : l'active shooter arrive sur une scène donnée avec la volonté préméditée de tuer en accéléré un maximum de monde. De fait, la tuerie va vite : 12 minutes en moyenne, moins de cinq minutes dans 37% des cas. Le tueur est un homme (97%), seul (98%), âge moyen : 35 ans. Avant leurs attaques, suivant lesquelles 40% d'entre eux se suicident, ces individus sont en majorité repérés comme déséquilibrés. Les origines ethniques présente une similitude proche de l'éventail ethnique américain : sur 66 cas pertinents de 1982 à 2013, 44 blancs, 11 noirs, 6 asiatiques, 4 latinos, 1 améridien.
Le profil brossé par le FBI : un homme jeune ayant fait des études supérieures, ayant connu des déceptions et des frustrations, socialement isolé et incapable d'assumer ce qu'il éprouve et qui l'accable...
Les tueurs de masse n'apparaissent ni extrémistes politiquement ni maniaques des armes, histoire de se défaire des fantasmes journalistiques : beaucoup de cas (Colombine, Virginia Tech...) font intervenir des tueurs démocrates ou dont les parents sont démocrates...
Même si la circulation des armes peut être un facteur aggravant dans ces tueries, Xavier RAUFER bat en brèche certaines contre-vérités véhiculées habituellement :
- la circulation des armes décroit aux USA : les taux de ménages possédant au mins une arme sont passés de 50% en 1970, 49% en 1980, 43% en 1990, 35% en 2000, 34% en 2012 !!...
- si les armes à feu sans contrôle égalent massacres de masse, pourquoi n'y-a-t-il aucun acte analogue au Brésil et au Mexique, qui comptent dix fois plus d'armes illicites que les Etats-Unis ?
Xavier RAUFER pointe ici le particularisme nord-américain dans la tuerie de masse, qu'il explique par "un type de société à la fois riche et évangélique, ayant sombré dans le conformisme et la bienséance. La monochromie y règne. Toute expression forte ou dissidente y fait horreur. Toute négativité y est bannie, au point que les églises n'y montrent plus le Christ crucifié, insupportable vision d'une choquante torture. Cas typique : l'Amérique suburbaine du Colorado où en 1999, deux élèves du lycée Columbine abattent 13 de leurs condisciples et en blessent 32 avant de se suicider.
Pour un criminologue, ce qui provoque ces massacres n'est pas l'accessibilité des armes aux USA - même si c'est d'évidence un facteur aggravant -, mais un facteur enfoui au coeur de la société américaine. Comparons avec un drame social français : l'alcoolisme, phénomène profondément enraciné et fort difficile à réduire. Or, l'alcoolisme n'est pas réductible à la seule disponibilité de l'alcool, souvenons-nous des Etats-Unis et de la prohibition. Voilà ce qu'il faut méditer, au lieu de s'hypnotiser sur des outils homicides. Au fond, ces massacres de masse concernent d'abord des êtres humains, et les armes loin derrière. L'homme n'est pas un robot : jeune, aventureux, il est souvent outrancier de propos ou d'actes. Etouffez-le sous le politically correct et le gnan-gnan bienséant, vous aurez inévitablement 999 moutons bêlants et 1 bombe humaine. Blaise Pascal l'a dit dès le XVII° siècle : "Qui veut faire l'ange, fait la bête !". Le catholicisme l'aura mieux intégré que le protestantisme : voici sans doute l'un des fondements de toute l'affaire."

Je rajoute modestement à titre personnel que la typologie d'action du tueur de masse est une des raisons d'être du port d'arme citoyen, car c'est bien la multiplication des porteurs d'arme dissimulée qui peut être à même de faire cesser le plus rapidement possible une tuerie de masse en cours d'exécution, la rapidité d'intervention et donc de neutralisation de la menace par un tir de riposte conditionnant la limitation du nombre de victimes...
avatar
Smith Wesson et Moi

Messages : 126
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum